Catégories
rencontre

Julie Erikssen

Sings Love

La chanteuse de jazz, d’origine norvégienne par sa mère, a grandi en Normandie, dans une région où le jazz était absent de son environnement. Son parcours ressemble par certains côtés à celui de ses consœurs et confrères qui vivent outre atlantique. Un début précoce sur l’instrument, un passage par l’église, une multitude de rencontres et une vision sociétale du jazz. Connue dans l’univers du jazz parisien, elle côtoie quelques une des meilleures pointures hexagonales ou américaines de la scène actuelle. Agée d’une trentaine d’années, elle en paraît beaucoup moins, elle a sorti Out of Chaos, son véritable premier album. Nous l’avons rencontré lors de son passage à Bastia.

Julie Erikssen - 1 (2)
Catégories
rencontre

Pascal Arroyo

On the Road Again

Pascal Arroyo - 1

Pascal Arroyo est un musicien multi-instrumentiste qui a fait mûrir son art dans un laboratoire musical mixant soul, funk, rock progressif, jazz traditionnel et free à l’aube des seventies. Il a fait ses classes outre atlantique après une expérience dans l’ouest de la France. Là-bas il a croisé Blood Sweat and Tears, un des groupes majeurs de la scène rock U.S. Sa riche  palette chromatique en a fait un accompagnateur prisé de nombreux artistes français comme Catherine Lara, Mort Schuman, Jean-Michel Caradec, France Gall, Pierre Vasiliu ou Albert Marcoeur. Il a aussi et surtout partagé les chemins de la gloire avec Bernard Lavilliers pendant quasiment trente ans. Chef d’orchestre et bassiste du chanteur de « Pigalle la blanche », « Traffic », « Stand the Ghetto » ou « On the Road Again », il est depuis plus de deux ans installé à Bastia. Selon lui, l’histoire de sa venue en Corse prend sa source en 1993.

Catégories
Uncategorized

Steve Morse

Viking de la guitare pourpre

Steve Morse est le quatrième guitariste de Deep Purple. Il n’a pas attendu d’être recruté par la bande à Paice et Lord pour dégainer sa six-cordes. Né en 1954 à Hamilton, Ohio, il fonde The Dixie Grit son premier groupe dès la fin des années soixante avec son batteur de frère Dave. Si les débuts sont très imprégnés par le jazz fusion, il va vite ranger ce genre au placard pour proposer un rock boosté de sonorités sudistes qu’il va par la suite teinter de sonorités progressives acquises lors de son passage dans le groupe Kansas.

MORSE petite def
Steve Morse au Zénith de Toulon – 2010 (©M.M.)

À l’occasion de la sortie de Second Flight : Live At The Z7, Steve Morse, de retour chez Flying Colors, le super groupe créé en 2012 avec Neal Morse, Mike Portnoy, Dave LaRue et Casey McPherson, nous avait accordé une interview.